Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Les activités contrôlées dans le domaine médical

Depuis plus d’un siècle, la médecine fait appel, tant pour le diagnostic que pour la thérapie, à des rayonnements ionisants produits par des générateurs électriques ou par des radionucléides en sources scellées ou non scellées.

 
Leur intérêt et leur utilité ont été établis depuis longtemps, mais ces techniques contribuent cependant de façon significative à l’exposition de la population aux rayonnements ionisants. Elles représentent, en effet la deuxième source d’exposition pour la population (après l’exposition aux rayonnements naturels) et la première source d’origine artificielle.

La protection des personnels qui interviennent dans les installations où sont utilisés des rayonnements ionisants à des fins médicales est encadrée par les dispositions du code du travail.

EN SAVOIR PLUS

Une inspection de l'ASN dans le domaine médical

Une inspection de l'ASN dans le service d'imagerie médicale - hôpital René Huguenin, Saint-Cloud
Lancer la vidéo

L'ASN contrôle les établissements hospitaliers. Reportage en images à l'hôpital René Huguenin, institut Curie de St-Cloud.

Les installations et les dispositifs médicaux émetteurs de rayonnements ionisants, y compris les sources scellées et non scellées, doivent satisfaire à des règles techniques et des procédures définies dans le code de la santé publique.

La protection des patients bénéficiant d’examens d’imagerie médicale ou de soins thérapeutiques utilisant les rayonnements ionisants est encadrée par des dispositions spécifiques du code de la santé publique. Le principe de justification des actes et le principe d’optimisation des doses délivrées constituent le socle de cette réglementation. Cependant, contrairement aux autres applications des rayonnements ionisants, le principe de limitation de la dose ne s’applique pas aux patients du fait de la nécessité d’adapter, pour chaque patient, la dose délivrée à l’objectif thérapeutique recherché ou d’obtenir une image de qualité satisfaisante dans un but diagnostique.

La radiothérapie externe

La radiothérapie est, avec la chirurgie et la chimiothérapie, l’une des techniques majeures employées pour le traitement des tumeurs cancéreuses.

La curiethérapie

La curiethérapie est une technique de radiothérapie qui permet d'irradier directement un organe ou des tissus, de l’intérieur.

La médecine nucléaire

La médecine nucléaire est une spécialité médicale qui utilise des substances radioactives à des fins d’imagerie diagnostique ou de thérapie.

La radiologie conventionnelle - scanners

Le radiodiagnostic médical est fondé sur le principe de l’atténuation différentielle des rayons X dans les organes et tissus du corps humain.

La radiologie interventionnelle

On appelle actes radioguidés tous les actes médicaux invasifs ayant pour but le diagnostic ou le traitement d’une pathologie, réalisés sous guidage et sous contrôle de l’imagerie produite par des appareils de radiologie (radiographie, radioscopie).