Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Division de Strasbourg

NOUS CONTACTER

Autorité de sûreté nucléaire
Division de Strasbourg
14, rue du bataillon de Marche N°24
B.P. 81005F
67070 Strasbourg
 
Tél. : +33 (0)3 88 13 07 07
Fax : +33 (0)3 88 13 07 06
 
strasbourg.asn@asn.fr

La division de Strasbourg contrôle la sûreté nucléaire, la radioprotection et le transport de substances radioactives dans les 6 départements des régions Alsace et Lorraine.
Au 31 décembre 2015, les effectifs de la division de Strasbourg s’élèvent à 14 agents : la chef de division, 2 adjoints, 8 inspecteurs et 3 agents administratifs, placés sous l’autorité d’un délégué territorial.

L'année 2015 en chiffres

En 2015, la division de Strasbourg a réalisé 94 inspections, dont 37 inspections sur les sites nucléaires de Fessenheim et de Cattenom, 52 inspections dans le nucléaire de proximité et 5 dans le domaine du transport de substances radioactives. L’ASN a par ailleurs réalisé 7 journées d’inspection du travail dans les centrales nucléaires.

Au cours de l’année 2015, 111 événements significatifs ont été déclarés à la division dont 78 survenus dans les INB et 33 dans le nucléaire de proximité. Dans les INB, parmi les événements déclarés, 6 ont été classés au niveau 1 de l’échelle INES. Dans le nucléaire de proximité, parmi les événements déclarés, un événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES, auquel s’ajoutent les événements concernant les patients en radiothérapie ; parmi ces derniers, un événement a été classé au niveau 2 sur l’échelle ASN-SFRO et 11 au niveau 1.

Dans le cadre de leurs missions de contrôle, les inspecteurs de l’ASN ont dressé 3 procès-­­verbaux. En application de ses pouvoirs de sanction, l’ASN a par ailleurs pris des décisions de mise en demeure à l’encontre d’un exploitant industriel dans le domaine du nucléaire de proximité et de la centrale nucléaire de Cattenom.

Les installations contrôlées par la division de Strasbourg

Carte

DIVISION DE STRASBOURG

Fil d'actualités

Publié le 20/06/2017 à 18:21

Groupes électrogènes de secours à moteur diesel : incident de niveau 2

L’ASN classe au niveau 2 de l’échelle INES un événement significatif pour la sûreté relatif à la tenue au séisme des systèmes auxiliaires des groupes électrogènes...

Publié le 02/05/2017 à 15:28

Campagne iode : une progression notable de la mobilisation citoyenne

Lancée en février 2016, cette campagne était destinée à renouveler les comprimés d’iode distribués en 2009 et à développer la culture de radioprotection...

Publié le 13/04/2017 à 11:06

Reprise des fabrications de l’usine d’AREVA NP Creusot Forge

Areva NP a informé l’ASN de son intention de reprendre les opérations de forgeage de composants d’équipements sous pression nucléaires destinés à des installations...

Publié le 31/03/2017 à 15:00

Qualité des fabrications de Creusot Forge

Dans le cadre de de sa contribution aux travaux du groupe de suivi mis en place, à la demande de la ministre chargée de la sûreté nucléaire et de l’énergie,...

Publié le 30/03/2017 à 14:00

Réponse de l’ASN à des demandes d’arrêt du parc nucléaire français

L’ASN a reçu plusieurs courriers de la part de citoyens lui demandant d’arrêter l’ensemble du parc nucléaire français afin de protéger le public. P.F....

Publié le 13/03/2017 à 17:30

Anomalie de la concentration en carbone de l’acier : redémarrage des réacteurs

L’ASN a donné son accord au redémarrage des douze réacteurs concernés par l’anomalie de la concentration en carbone de l’acier des fonds primaires des...

Publié le 08/03/2017 à 11:26

Cattenom, Nogent-sur-Seine : modifications de prescriptions

En 2014, à l’issue du deuxième réexamen périodique des réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire de Cattenom et du réacteur 2 de la centrale nucléaire...

Publié le 21/02/2017 à 10:45

15e réunion de la Commission mixte franco-luxembourgeoise de sécurité nucléaire

La Commission mixte franco-luxembourgeoise de sécurité nucléaire a tenu sa 15e réunion le 2 février 2017 à Luxembourg. La Commission était composée, pour...

Publié le 19/01/2017 à 16:00

Prévention des risques résultant de la dispersion de microorganismes pathogènes

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a adopté le 6 décembre 2016 la décision n° 2016-DC-0578 relative à la prévention des risques résultant de la dispersion...

Publié le 12/01/2017 à 19:00

Après contrôle, l’ASN a autorisé neuf réacteurs à redémarrer

L’ASN a donné son accord au redémarrage de neuf des douze réacteurs concernés par l’anomalie de la concentration en carbone de l’acier des fonds primaires...

Publié le 23/12/2016 à 09:00

Comprimés d’iode - Bilan au 20 décembre 2016

En 2016, 390 000 boîtes de comprimés ont été retirées en pharmacie contre moins de 320 000 en 2009, soit une progression de 22 %. Par rapport à 2009, le...

Publié le 05/12/2016 à 15:00

Situation des générateurs de vapeur dont l’acier présente une concentration élevée en carbone

L’ASN a examiné, avec l’appui de l’IRSN, les éléments transmis par EDF pour justifier l’aptitude au service des fonds primaires de générateur de vapeur...

Voir toutes les actualités

Les installations contrôlées

Les principales installations et activités contrôlées par la division de Strasbourg sont :
  • les centrales nucléaires de Fessenheim (2 réacteurs de 900 MWe) et de Cattenom (4 réacteurs de 1 300 MWe) exploitées par EDF;
  • 9 services de radiothérapie externe ;
  • 3 services de curiethérapie ;
  • 14 services de médecine nucléaire ;
  • une cinquantaine de services de radiologie interventionnelle ;
  • environ 70 scanners ;
  • 4 000 appareils de radiodiagnostic médical et dentaire ;
  • 200 établissements industriels et de recherche ;
  • 3 cyclotrons de production de fluor 18.
Les missions de la division de Strasbourg

 La division de Strasbourg de l’ASN est chargée de la surveillance de ces installations par :

  • l'instruction des dossiers d’autorisations et de déclarations transmis par les exploitants ;
  • des inspections régulières;
  • le suivi de la déclaration et du traitement par les exploitants des évènements significatifs;
  • le suivi des arrêts de réacteur : Les réacteurs sont arrêtés périodiquement pour procéder à leur rechargement en combustible et réaliser des opérations de maintenance. L’ASN se prononce sur le programme des travaux et en contrôle l’exécution. Le redémarrage du réacteur est soumis à son accord.

La division de Strasbourg de l’ASN assure en outre l'inspection du travail sur les centrales de Fessenheim et de Cattenom et le contrôle des organismes agrées dans le domaine de la radioprotection. Elle assure également les relations avec les autorités locales, notamment en cas d'accident et elle contribue à l'information du public, des élus, des associations et des médias sur les sujets qui la concerne. Enfin la division de Strasbourg de l’ASN participe activement aux relations internationales que l’ASN entretient avec ses homologues étrangers. La division de Strasbourg participe ainsi à la commission franco-allemande pour les questions sur la sûreté nucléaire (DFK) composé d’une réunion plénière et de quatre groupes de travail, à la commission franco-luxembourgeoise et à la commission franco-suisse. Le Délégué territorial de la division de Strasbourg préside en outre le groupe de travail n°1 et n°4 de la DFK.

les centrales nucléaires de Fessenheim (2 réacteurs de 900 MWe) et de Cattenom (4 réacteurs de 1 300 MWe) exploitées par EDF

Voir aussi

Utilisations médicales

La médecine fait appel, tant pour le diagnostic que pour la thérapie, à diverses sources de rayonnements ionisants qui sont produits soit par des générateurs électriques, soit par des radionucléides. Les installations dans ce domaine sont nombreuses et diversifiées.

Autres activités industrielles

L’industrie utilise des sources de rayonnements ionisants dans une grande variété d’applications et de lieux d’utilisation. Ces rayonnements sont produits soit par des radioéléments en sources scellées ou non, soit par des générateurs électriques. L’industrie a également recours à des installations nucléaires non directement liées à l’industrie électronucléaire destinées par exemple à la production de radio-pharmaceutiques, au traitement et au conditionnement de déchets de faible activité ou encore à assurer des activités de maintenance nucléaire.

Transports de substances radioactives

Une grande partie (85%) des colis de matières radioactives qui circulent en France sont constitués de radio-isotopes destinés à un usage médical, pharmaceutique ou industriel. Ces colis sont très divers. Leur radioactivité varie sur plus de douze ordres de grandeur, soit de quelques milliers de becquerels (colis pharmaceutiques) à des millions de milliards de becquerels (combustibles irradiés), et leur masse de quelques kilogrammes à une centaine de tonnes.

Les CLI de votre région

Les CLI ont une mission générale de suivi, d’information et de concertation en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et d’impact des activités nucléaires sur les personnes et l’environnement pour ce qui concerne les installations du site ou des sites qui les concernent.

Informationen auf Deutsch

Contenus en allemand

Date de la dernière mise à jour : 14/06/2017